Les Livres du Gratin

Le Book Club du Gratin #4 – Janvier 2020 – Essentialisme, Greg Mckeown

Comment fonctionne le Book Club ?

Tous les 1ers Dimanche du mois, je vous dévoile le livre que j’ai sélectionné pour le Book Club.

Des livres qui suscitent la réflexion, qui étonnent parfois, ou qui nous font aspirer à voir plus grand. Quoi qu’il arrive des livres qui nous poussent à réfléchir et à devenir une meilleure version de nous-mêmes.

Vous avez un mois pour le lire et échanger avec la communauté du Gratin sur sur cet ouvrage : est-ce qu’il vous a plu ou non, pourquoi, ce qu’il a suscité comme réflexion chez vous etc.

Quand vous aurez terminé le livre donc, j’aimerais VRAIMENT avoir vos remarques ou réflexion sur l’ouvrage :

mettez-les moi soit sur mes réseaux Linkedin, et Instagram @paulinelaigneau en particulier, en me taguant avec le hashtag #LeGratinBookClub ; vous pouvez aussi directement les écrire ici en commentaire.

Alors, quel est donc ce fameux 4e livre du book club ?

Laissez-moi d’abord vous donner un peu le contexte de mon choix :

Depuis environ 3 ans, je profite des jours fériés de la fin d’année pour me remettre les pendules à l’heure et réfléchir à mes objectifs de vie personnels. Toute l’année je cours après le temps, les rendez-vous, et les résultats. Cette petite pause d’un ou deux jours est un moyen de me ressourcer et surtout de m’assurer que je vais dans le bon sens.

J’ai réalisé assez tardivement dans ma vie (autour de 30 ans) qu’il ne suffit pas de travailler dur pour réussir ou être heureux. Il faut avoir un plan. Un plan très clair de ce qu’on veut. Et le décliner en actions.

Pour avoir un plan, il faut faire des choix, avoir des priorités. Et accepter de ne pas tout faire ou de ne pas être bon partout.

Le livre que je vous présente aujourd’hui m’a considérablement aidé à affiner mon plan et à faire des choix. Grâce à lui, j’ai pu construire un plan qui me plaît et qui est sincère. Depuis ma vie n’a jamais été aussi sereine.
Désormais, je sais « pourquoi » je fais les choses. C’est assez magique, vraiment.

Alors vous allez me dire mais quel est ce livre miraculeux ? Miraculeux il ne n’est pas non, mais il souligne un certain nombre de mauvaises habitudes dans lesquelles on sombre souvent avec le temps. Et nous propose une méthode pour en retrouver de meilleures.

Le livre du mois de Janvier 2020 : Essentialisme, Greg Mckeown

Ce livre s’appelle Essentialisme, et son auteur est Greg Mckeown.

Pour ceux qui écoutent assidûment le Gratin il a déjà été cité deux fois par des invités : par Clotilde Dusoulier de Change ma vie en particulier. Je lui rends hommage ici car même si je connaissais le livre de nom, il faisait partie de ma pile de livres à lire et j’aurai très bien pu attendre encore des mois voire des années avant de m’y atteler. C’est Clotilde qui a insisté pour que je le lise.

Pourquoi devez-vous lire ce livre ?

Parce qu’il formule de manière simple et concise de nombreuses vérités qui vont vous aider à être plus sereine au quotidien :

  1. Le temps est la ressource la plus rare que nous ayons et pourtant nous le dépensons de manière dispendieuse, sans réellement prioriser nos actions sur ce qui compte vraiment pour nous
  2. Ce n’est qu’une fois que vous vous donnez la permission d’arrêter d’essayer de tout faire, d’arrêter de dire oui à tout le monde, que vous pourrez apporter votre plus grande contribution aux choses qui comptent vraiment pour vous.
  3. Si vous ne fixez pas des priorité à votre vie, quelqu’un d’autre le fera pour vous.

L’Essentialisme comme son nom l’indique est un livre qui vous invite à revenir à l’essentiel. Si on devait résumer le livre en une maxime, je pense que cela pourrait être quelque chose comme « Moins c’est mieux ».

L’idée derrière cela est simple : quand on essaie de tout faire, on fait tout mal. On s’éparpille, on se disperse. On devient frustré, on s’épuise même. Et au final on avance moins vite.

La clé du succès pour beaucoup revient à avoir choisi très tôt dans leur vie une priorité et s’être tenue à la garder en impératif catégorique. C’est le cas évidemment des grands sportifs, mais aussi des artistes ou de nombreux entrepreneurs.

Personnellement ce livre m’a fait réfléchir mais m’a surtout poussé à agir.

J’avais tendance comme beaucoup d’entre vous sans doute à vouloir faire plaisir, à vouloir rendre service. Et donc à dire oui à tout. Je me suis rendue compte en lisant L’Essentialisme qu’en faisant cela, je passais plus de temps à prioriser mon temps sur ce qui comptait pour les autres et pas sur ce qui comptait vraiment pour moi. Surtout, je me suis rendue compte que le fait de faire trop de choses en même temps était un vrai frein à la performance sur les sujets qui m’intéressent, tout simplement car je n’y consacrais pas assez de temps.

Depuis que j’ai lu ce livre, j’essaie d’appliquer ces principes pour guider mes choix au quotidien, que ce soit dans mes activités de loisir, mes rendez-vous, les interventions qu’on me demande de faire avec le Gratin ou le temps que je consacre à Gemmyo. Comme certains d’entre vous peut-être, j’avais historiquement beaucoup de mal à dire non, à la fois pour ne pas blesser, mais aussi de manière très égoïste, car je ne voulais pas passer à côté d’une opportunité !

C’est une erreur et je m’en rends compte maintenant. La vie est faite de choix, et faire un choix signifie concrètement qu’on suit une option et qu’on en abandonne une autre. C’est une décision. Laisser toutes les portes ouvertes en permanence n’est pas tenable et pas souhaitable.

Je vous lis un bref passage :

Etre un essentialiste ne consiste pas à faire plus de choses ; être essentialiste consiste à savoir comment choisir les bonnes choses à faire. Cela ne signifie pas non plus simplement faire moins par principe de faire moins. Etre un Essentialiste consiste à trouver comment investir son temps et son énergie le plus intelligemment possible dans un souci de performance et en ne faisant que l’essentiel.

ou une autre :

La voie de l’Essentialiste rejette l’idée que nous pouvons tout faire. Au lieu de cela, elle nous oblige à faire de vrais compromis et à prendre des décisions difficiles.

Un livre pour bien commencer l’année à venir

En ce début d’année 2020, en pleine période de bonnes résolutions, je voulais donc vous proposer un livre qui vous aidera je l’espère à aborder l’année à venir le plus sereinement et le plus efficacement possible.

Je vous préviens tout de suite, on ne devient pas un pro de l’Essentialisme tout de suite. Pour ma part, je suis loin du compte et j’ai régulièrement des rechutes. Mais je peux malgré tout dire avec certitude que ce livre et cette philosophie de vie m’ont énormément inspirée sur les dernières années. J’espère que cela sera le cas aussi pour vous.

Dites-moi ce que vous en pensez ici !

Pour terminer, vous le savez mon but avec ce Book Club est de vous donner envie de lire ces livres et de vous les approprier. Que vous soyez d’accord ou non, votre avis m’intéresse. Sur LinkedIn, sur le blog du gratin, sur Instagram, sur Twitter. Partout ! Cela compte vraiment.

Surtout si vous lisez ce livre et que vous vous poser des questions sur comment l’implémenter, dites-le moi aussi.

La communauté du Gratin est pleine de personnalité remarquables et je suis sûre qu’ensemble nous arriverons à vous donner un coup de main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Besoin d’un break ? »

La News du Gratin

Mes dernières trouvailles,
à lire en 5 mn top chrono !

E-mail :