Podcast "Le Gratin"

# 30 – Harry Roselmack – Savoir faire des choix

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Harry Roselmack . Vous pourrez le suivre ou saluer sur Insta via sur @HarryRoselmack

Peu d’entre vous ne savent pas qui est Harry Roselmack mais je vais quand même me plier à l’exercice de vous résumer sa biographie car j’ai découvert en faisant mon petit travail préparatoire que Harry est un homme véritablement plein de surprises avec une vie professionnelle et artistique beaucoup plus complète et fournie que ce qu’on peut penser au premier abord.

En plus d’être rédacteur en chef et présentateur de 7 à 8 et du magazine Harry Roselmack en immersion, Harry a été vous le savez sans doute présentateur joker de Patrick Poivre d’Arvor sur le JT de TF1. Jusque là pas de surprise. Ce que vous ne savez peut-être pas en revanche, c’est qu’en plus de ses activités journalistiques, Harry a aussi une vraie passion pour la création et l’écriture, un sujet qui me parle beaucoup. Il a écrit un livre Novilu publié sous le pseudonyme HJ Boungo, il a écrit, produit et réalisé un film, Fractures qui sort le 9 novembre 2018.
Avec Harry, on a parlé de sa vocation de journaliste, de sa passion pour l’écriture, de processus créatif, du pari fou du film Fractures, de responsabilité journalistique, mais aussi et surtout de choix. Tout faire, c’est forcément faire les choses mal et pour Harry dans la vie je cite « on ne fait les choses bien que quand on a vraiment envie de les faire ».
Ce sujet des choix de vie, de savoir ce qu’on veut, ce qu’on aime, est quelque chose qui me parle beaucoup, ce ne sont pas des questions simples, et j’ai trouvé l’approche de Harry sur le sujet particulièrement saine et juste.
Mais je ne vous en dit pas plus et laisse place à ma conversation avec Harry Roselmack.

1. Me contacter : posez vos questions pour de futurs épisodes

2. Trouver Harry sur le web

3. Liens et références de l’épisode

  • Quelques citations de Harry que j’ai particulièrement aimées :
    • « Entre ce qui est nécessaire et ce qui est possible, on sur-évalue souvent ce qui est nécessaire, et sous-évalue souvent ce qui est possible »
    •  « On ne fait les choses bien que quand on a vraiment envie de les faire »

un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.