Podcast "Le Gratin"

# 50 – Bonus – Mon interview par Estelle Abbou de Réelles

Aujourd'hui, pour fêter le cinquantième épisode je vous propose un épisode un peu particulier : une interview où c'est moi qui me plie à l'exercice d'être l'invitée.

Pour écouter le podcast sur tout support :

Dans cet épisode je réponds aux questions de amie Estelle, créatrice du podcast Réelles que certains d’entre vous doivent connaître. 

 

Si ce n’est pas le cas, au delà de cet épisode avec moi que vous vous apprêtez à écouter je vous invite à découvrir en particulier l’épisode avec Charles Pépin, un philosophe que j’ai aussi envisagé d’inviter sur le Gratin et qu’Estelle a su apprivoiser.

 

Si vous voulez suivre Réelles sur les réseaux sociaux, ça se passe en particulier sur Instagram avec le pseudo @reelles_reelles que je vous mets en note dans le descriptif de l’épisode. 
 
Avec Estelle, on a brassé large puisqu’elle me connaît intimement : 
  • on a bien sûr parlé de ma marque de joaillerie Gemmyo, et en particulier de travail en couple
  • de ma vision d’une boîte durable, qui ne passe pas systématiquement par des levées de fonds mirobolantes mais plutôt par la volonté d’une croissance saine et rentable
  • de mon point de vue sur l’entrepreneuriat au féminin et le monde du travail en tant que femme en général
  • du podcast Le Gratin, pourquoi je l’ai lancé, là où je veux l’emmener
  • de discipline, de kitesurf ou encore de stoïcisme !

1. Me contacter

2. Trouver Estelle sur le web

3. Liens et références de l’épisode

Jacob Abbou, le papa d’Estelle, que j’ai déjà interviewé sur le Gratin

Marlène Le Cidre aussi featured sur le Gratin

Mon autre podcast Chalalove qui donne la parole à des couples

Qu’est-ce qu’une levée de fonds

Nathalie Balla de la Redoute qui est aussi passée sur le Gratin 

Les livres que je recommande :

 

(2 commentaires)

  1. Salut.
    Je découvre ce podcast depuis peu ! Il accompagne très bien, et mes parcours en vélo dans Paris et mon envie d’ouvrir une boîte. Je t’en remercie.
    Belle interview ici ou on prend plaisir à entendre raconter celle qui fait raconter.
    Bravo et continues.

Répondre à Pauline Laigneau Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.