Interview Le Podcast

# 93 – Clementine Galey de Bliss Stories – Prendre soin de sa famille le temps du confinement

J’espère que vous vous portez bien.
 
Cette période si particulière suscite énormément de crainte et d’interrogations à tous les nouveaux : au niveau professionnel, sanitaire, mais aussi au niveau de nos vies de couples ou de famille.
 
C’est pourquoi j’ai décidé d’inviter sur le Gratin Clémentine Galey. Avec la fermeture des écoles, de nombreux parents m’ont exprimé leur difficulté de concilier confinement, télétravail et vie de famille… le tout en gardant ses enfants, parfois en bas age à la maison.
 
Clémentine est la créatrice du podcast Bliss Stories, dédié à la maternité. Vous pourrez la retrouver via son podcast donc, accessible sur toutes les plateformes, mais aussi sur LinkedIn ou via son compte Instagram. 
 
Clémentine a toujours été passionnée par le monde de l’enfance et de la maternité. Elle explique d’ailleurs en début d’épisode qu’avant même de créer Bliss, elle était déjà fasciné par la force que dégage une femme enceinte.
 
Dans l’épisode du jour, nous sommes revenu rapidement sur son parcours, mais nous avons surtout voulu aider ceux qui sont perdus face à cette situation inédite en leur apportant des conseils concrets sur la gestion d’une famille en pleine période de confinement :
  • quelle organisation mettre en place avec ses enfants pour avoir du temps calme, pour soi ?
  • comment se répartir les rôles avec son conjoint ?
  • comment parler de la situation et de sa gravité avec ses enfants ?
  • quelles activités leur faire faire pour les occuper ?
  • ou encore, pourquoi il est si important de ne pas trop culpabiliser de se sentir perdus
 
De nombreux conseils, plein de bons sens  que Clémentine a accepté de nous partager avec beaucoup d’empathie.
 
Mais je ne vous en dis pas plus et laisse place à ma conversation avec Clémentine Galey.
 
 

Notes et références

Son Podcast Bliss Stories
 

1. La News du Gratin

La News du Gratin est une mini newsletter pour vous nourrir en plus du podcast. C’est une newsletter très courte, à lire en 5mn top chrono de ce qui m’a marqué dans les dernières semaines : livres à lire, réflexions, applis à télécharger, citations, films ou documentaires à voir etc.
 
Pour la recevoir, il n’y a qu’à s’abonner à la newsletter sur le blog du Gratin !
 

2. Des conseils concrets sur ma chaîne YouTube

 
Envie de lancer votre propre podcast ? De bénéficier de conseils sur quel matériel utiliser ? Ma nouvelle chaîne YouTube est faite pour vous !

3. Contactez-moi ! 

Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs (et ce qui m’aide le plus à le faire connaître) c’est simplement de laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application iTunes. Ca m’aide vraiment, alors n’hésitez pas 🙂

Pour me poser des questions ou suivre mes tribulations c’est par ici :

 
 
What do you want to do ?

New mail

(3 commentaires)

  1. Bonjour !
    Quel dommage que Clémentine dise que « son mec prend le relais » ou « l’aide énormément ». En réalité, il fait juste sa part :-). Le formuler de cette façon laisse penser que ces tâches seraient de la responsabilité de Clémentine alors qu’ils sont la responsabilité DU COUPLE :-).

    Si ce confinement pouvait aider les gens à réaliser ça, ce serait quand même chouette.

    De nombreuses femmes me témoignent que, malgré le contexte, et malgré que les 2 conjoints soient à la maison la charge des enfants (travail scolaire, bien-être émotionnel et affectif) et de la maison (ménage, repas, etc) repose encore toujours sur elle. Il est temps que ça change. Quand on communique avec de jeunes parents comme Clémentine, ça vaut le coup d’être irréprochable sur le sujet. Sinon on ne transmet pas le bon message et c’est dommage (et ça entraine beaucoup de jeunes mères dans des dépressions post-partum carabinées).

  2. (Je continue à écouter, et je mets mes commentaires en live)
    Attention à ne pas généraliser trop vite sur « les enfants stressent beaucoup moins, ils ont leurs 2 parents ». De très nombreux enfants n’ont PAS leurs parents (parents qui travaillent notamment : soignants, caissières, commerces alimentaires, femmes de ménage dans les supermarchés et les hôpitaux ou ailleurs, chauffeurs livreurs, etc). Pour eux, ce n’est pas le kiff du tout, au contraire ils angoissent +++ pour leurs parents. Et les parents stressent aussi de transmettre la maladie.
    Les parents en télétravail ne sont pas non plus forcément disponibles pour leurs enfants.
    Ces parents-là risquent de culpabiliser +++ en entendant ces propos de « tout va bien, c’est facile ». C’est un propos de « riche » si je peux me permettre cette expression (non pas au sens financier du terme mais au sens de possibilité dans la situation).

    Idem pour les enfants qui ont déjà des difficultés à gérer leur angoisse habituellement (troubles du spectre autistique entre autres) et pour qui ce chamboulement est difficile à vivre car il leur fait perdre des repères essentiels.

    Ca vaut le coup de parler de la nécessité d’apprendre à parler des émotions difficiles à ses enfants , les siennes et celles de ses enfants.

    A dispo pour échanger à ce sujet pour approfondir 🙂 (et merci pour tes podcasts qui sont très riches et que j’écoute attentivement … d’habitude je ne commente pas mais là c’est pile mon domaine alors forcément 😀 …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Besoin d’un break ? »

La News du Gratin

Mes dernières trouvailles,
à lire en 5 mn top chrono !

E-mail :