Les Livres du Gratin

Book Club #1 : Antigone de Jean Anouilh

Hello à tous,
Je lance enfin, officiellement le Book Club du Gratin !
Ouiii !! Enfin !! Cela fait des mois que j’en parle, des années que j’y pense 🙂

Quand j’étais petite, j’étais un vrai rat de bibliothèque.
Je lisais entre 3 à 4 livres par semaines. J’en avais une consommation presque boulimique.
Je me rappelle d’ailleurs me cacher le soir avec une lampe torche sous ma couette pour terminer parfois à 1h du matin un livre que je n’arrivais pas lâcher.

En vérité, j’étais d’un naturel très introvertie et la lecture était mon havre de paix. En lisant je me sentais en sécurité. Je me sentais moi-même.

Je me suis rendue compte très tôt d’ailleurs du pouvoir presque magique d’un livre : partir loin, très loin de la réalité, découvrir des mondes inconnus, rencontrer les grands penseurs de notre histoire, même le temps d’un chapitre.
Aujourd’hui, je lance le Book Club du Gratin avec une grande ambition : partager cet amour de la lecture avec vous.
Je crois au pouvoir magique d’un livre : quand j’étais petite les livres étaient mes meilleurs amis, mes confidents, mes mentors. Certains m’ont transformée, d’autres m’ont fait réaliser que tout était possible.
J’aimerais partager cette conviction avec vous et vous donner ou redonner l’envie de lire et d’explorer de nouveaux mondes.

Mon objectif avec ce club est double : 1/ que nous lisions collectivement tous plus que nous ne le faisons actuellement et 2/ surtout de construire une communauté de paires, qui se reconnait dans des valeurs de bienveillance, d’ouverture d’esprit, ou d’amélioration de soi.

Je choisirai des livres qui suscitent la réflexion, qui étonnent parfois, ou qui nous font aspirer à voir plus grand. Quoi qu’il arrive des livres qui nous poussent à réfléchir et à devenir une meilleure version de nous-mêmes.

Mes choix seront larges : littérature, philosophie, essais, développement personnel, biographies. Français, anglais, US, indiens, allemands. Je suis ouverte à tout, du moment que ce sont des livres inspirants et qui méritent d’être partagés.

Alors concrètement comment est-ce que cela va se passer ?

  • Tous les 1ers dimanches du mois, je vous dévoilerai le livre que j’ai sélectionné pour le Book Club.
  • Nous aurons un mois pour échanger sur cet ouvrage, s’il vous a plu ou non, pourquoi, ce qu’il a suscité comme réflexion chez vous.
  • Quand vous aurez terminé le livre donc, j’aimerais vraiment avoir vos remarques ou réflexion sur l’ouvrage : mettez-les mois soit sur mes réseaux avec le hashtag #LeGratinBookClub soit directement ici sur le blog du gratin en commentaire de cet article.

Quel est le fameux premier livre que j’ai choisi pour le Book Club ?

Book Club le Gratin Antigone Jean Anouilh
Antigone est la fille d’Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l’exil d’Œdipe, Créon son oncle devient le nouveau roi et décide de pas offrir de sépulture à Polynice, frère d’Antigone. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort. Personne n’ose braver l’interdit et le cadavre de Polynice est abandonné aux charognards.
La jeune princesse Antigone se révolte contre son oncle et brave son interdit.

Pourquoi ai-je choisi ce livre ?

Tous simplement car il m’a marqué comme étant vraiment l’un des plus beaux livres que j’ai jamais lu. Antigone c’est l’histoire du courage face à la tyrannie. Le triomphe de l’intégrité contre les jugements absurdes. Une jeune fille seule, fragile, contre tous, portée par ce qu’elle sait être juste.

Ce livre m’a fait beaucoup réfléchir étant petite : sur ce qui est acceptable, sur ce qui ne l’est pas. Sur cette fameuse notion de courage qui n’est plus très à la mode…
Dois-je intervenir si je vois une personne en difficulté ? Oui. Antigone nous le prouve.
Je suis bien loin du courage de la jeune princesse, mais le simple fait d’avoir son exemple en tête, si poétique, si fragile, même s’il est voué à l’échec, est un rappel constant des valeurs que je veux donner à ma vie.

J’espère que ce livre va vous inspirer et vous faire réfléchir,  et surtout dites-moi ici si vous aussi vous avez été touché par la magie d’Antigone !

(26 commentaires)

  1. Chère Pauline,
    Je ne pensais pas re-voyager au cœur d’Antigone en ce dimanche matin. C’est chose faite grâce à vous.
    La tragédie, les conflits de valeurs, l’injustice sont au cœur du chef d’œuvre d’Anouilh qui vibraient déjà chez Sophocle et son merveilleux Oepide-Roi. Merci pour votre bouffée littéraire 😀😀

    1. Merci Sophie pour votre message ! Ce livre est un chef d’oeuvre et mérite simplement qu’on le partage… d’autant que les valeurs qu’il transmet sont je crois d’actualité 🙂

  2. Merci Pauline pour cette proposition d’échange sur les grands livres. Je me reconnais entièrement dans votre portrait. Etant enfant, j’avais instauré chaque soir, avec mon petit frère, un « moment lecture » avant de nous endormir un peu tard…
    Pour votre première suggestion, vous avez choisi un grand livre qui évoque beaucoup de souvenirs. Antigone, ce texte de Jean Anouilh, c’est pour moi la première inspiration à la philosophie par un excellent professeur de Français en 3ème, amoureux de la Grèce antique.
    La lecture venait bousculer mes certitudes : comment l’injustice pouvait-elle être perpétrée par des personnes raisonnables ? pourquoi l’obéissance au devoir moral ne pouvait-il pas garantir le bonheur ? comment la tragédie pouvait-elle être à ce point inévitable ? Car je trouvais en chaque acteur un raisonnement logique, chacun avait sa place dans ce système : le roi qui édicte la condamnation sans déroger à la règle, car cela permet le respect du pouvoir et fonde la stabilité de la cité; Antigone qui obéit à une exigence morale supérieure en toute conscience de ces actes, son amoureux qui choisit de la suivre, etc. Tout intervient dans un scénario implacable, pour nous rappeler à la fois la vanité de la vie et la beauté de celle-ci, l’inéluctable issue et l’impérieux besoin d’exprimer sa liberté, la raison droite et la fougue de la passion… Une invitation à la sagesse

    1. Absolument! Quel implacable et terrible systeme!!!
      Merci Pauline de m’avoir permis de lire ce livre que mes enfants ont lu également il y a peu en classe. C’est un grand plaisir de se plonger dans ces chefs d’œuvre et de les partager avec eux et avec la communauté du Gratin!

      1. Merci pour ce commentaire et votre retour 🙂 Cela me fait vraiment plaisir de savoir que ce chef d’oeuvre est partagé en famille !

  3. Bonjour Pauline, j’ai un peu honte de l’avouer mais je n’avais jamais lu Antigone. Et maintenant je me dis qu’il va falloir que je le relise plusieurs fois pour en comprendre toute la portée ! Injustice, trahison, hypocrisie, amour, manque de courage, populisme ..Bref tout y est.
    Merci.

    1. Merci Frédérique !
      Aucune honte à avoir, il y a plein de grands classiques que je n’ai pas lus 🙂 On ne peut pas être partout ! Ravie que l’ouvrage t’ait plu en tout cas et un grand merci pour ton message !
      A bientôt,
      Pauline

  4. bonjour Pauline, quelle brillante idée… J’adore la vision de ce projet; Merci de contribuer à l’évolution des idées et des valeurs de bienveillance, de progression . Je vais me lancer dans cette lecture très rapidement. Merci encore pour toute cette énergie que vous déployez pour faire le mieux…

  5. Chère Pauline
    Quelle idée géniale ce book club! Inspirant et tellement ludique de se replonger dans des oeuvres visitées il y a parfois quelques années
    Je ne pensais pas être saisie par cette relecture qui m a permis de repenser à ses valeurs si fondamentales notamment la nécessité d un alignement personnel entre nos valeurs et nos actions. Je suis admirative de la détermination d Antigone qu il a décidé de vivre sa liberte de convictions. On mesure alors la fragilité de Creon et son enfermement dans un schéma conformiste et aliénant.
    Merci Pauline de nous inviter à interroger ces notions pour notre vie quotidienne
    J en profite aussi pour te remercier et te féliciter pour tout ce que tu fais pour le gratin autant de sources d inspiration

    1. Bonjour Ségolène, Mille mercis pour ce partage vraiment passionnant. En effet au-delà d’un ouvrage sur la détermination, Antigone aborde les sujets essentiels que sont l’alignement et l’authenticité d’un « pourquoi » 🙂 A bientôt pour le prochain livre du book club !

  6. Bonjour Pauline,

    Super idée que le book club ! Décidément j’aime tout ce que vous proposez.
    Tout comme vous, j’avais adoré ANTIGONE adolescente.
    En plus de tout ce qui a été dit, j’en ai gardé 2 idées fortes :
    – chaque point de vue est important et chacun est compréhensible si on fait l’effort de se glisser dans la peau de l’autre
    – on peut se battre pour des idées, mais jusqu’où cela peut-il nous mener ?

    Vivement le prochain livre 🤗

  7. Quelle superbe idée ! Une bonne raison de lire, le partage, le bienveillance, l’enrichissement. Merci vraiment à vous. Je vais vite me replonger dans ce livre. Un grand bravo à vous !

  8. Bonjour Pauline
    Avec un peu de retard j’ai écouté tous les podcasts de la rentrée et je trouve cette idée de bookclub vraiment sympa. Je viens de commencer Antigone que je n’ai pas lu depuis mes études. Formidable initiative et bravo pour vos podcasts, extrêmement intéressants et où la bienveillance perce à chaque instant. Je parle de vos initiatives à tous mes proches, et j’en ai convaincu plus d’un à vous écouter.
    Merci

    1. Bonjour Sophie,
      Merci mille fois pour vos mots qui me touchent beaucoup 🙂 Mon plus beau cadeau est lorsque les auditeurs du Gratin en parlent à leur entourage 🙂 Donc un grand merci !
      Pauline

  9. Merci beaucoup Pauline.

    Ce book club est une idée formidable et le choix d’un classique de la littérature française est tout simplement brillant.

    J’ai lu la très belle interprétation de Samuel un peu plus haut, l’éloge de la liberté, le choix de l’amour et la loi implacable.
    Je partage tous ces commentaires mais, je m’interrogeais aussi sur la position du martyr et le choix de la vie.
    Mon point de vue est loin d’être très littéraire (sorry!) mais, étrangement, en fermant ce livre, j’ai pensé à une femme que tu as reçu dans ton podcast Pauline, qui pour moi est l’anti-Antigone car elle fait le choix de la vie, par dessus tout, au prix d’un effort sur-humain, d’un véritable combat. Résolument optimiste, elle s’oppose au renoncement et voit dans chaque obstacle une force de résistance qui nous pousse à aller plus loin, à persévérer. Son parcours est un hymne à la vie.

    Pauline, un grand grand merci pour tout ton travail, je ne sais pas comment tu trouves le temps de faire autant de choses ! J’écoute tes podcasts pendant mes runnings du weekend et je recommande très souvent ton beau travail.

    Un grand bravo pour ton professionnalisme, ton écoute et ta bienveillance avec tous tes invités.

    Tu es un très bel exemple à suivre.

    Merci.

    PS: j’espère que je n’ai choqué personne et que je vous ai donné envie d’écouter l’épisode où Pauline reçoit Stéphanie Gicquel 😉

    1. Merci beaucoup pour ton message Alix, c’est vraiment passionnant ! Je comprends tout à fait ton point et je vais même t’avouer quelque chose… cela me donne moi aussi envie de réécouter l’épisode avec Stéphanie 🙂 Encore un grand merci et à bientôt ! Pauline

  10. Bonjour Pauline,

    Acheter au collège pour être étudié en classe, malheureusement le livre n’a pas été étudier et par la même occasion jamais lue.
    Et pourtant, je le traîne dans ma bibliothèque depuis maintenant plus de 10 ans.

    Quant à l’annonce du Book Club et du premier livre Antigone, j’ai eu comme une révélation, et me suis dit cette fois-ci ça allait être son tour, il ne pouvait plus m’échapper !

    Alors merci Pauline de m’avoir fait découvrir cette pièce qui n’était que fantôme dans ma bibliothèque en plein débordement.

    Cette pièce nous remet en question sur le bien et le mal. À tel point que nous posons la question jusqu’où nous sommes prêts à aller dans nos convictions du quotidien. On finit par se laisser porter en se demandant nous-mêmes ce qu’on ferait à la place de la petite Antigone, si nous pouvons aller jusqu’au bout comme elle.

    Je regrette aujourd’hui de ne pas avoir lu ce livre plus tôt.
    Une bien belle lecture, que je recommande désormais dans mon entourage.

    j’ai déjà hâte du prochain livre.

    Laure-Hélène

    1. Bonjour Laure-Hélène,

      Merci beaucoup pour cette analyse 🙂 Mieux vaut tard que jamais ! Je suis ravie si l’oeuvre vous a touchée !
      A bientôt,
      Pauline

  11. Bonjour Pauline

    Bien belle idée que ce Book club.
    Avec un peu de retard j’ai lu cette magnifique pièce que je ne connaissais que de nom.
    Pour moi cette pièce fait la part belle aux choix que l’on fait. L’opposition entre la raison et ses convictions. Créon a choisi de devenir roi car c’était dans l’ordre des choses mais est-il heureux. Comme il le dit, il est un ouvrier qui fait son travail mais il le fait presque sans joie, par devoir, sans sentiments. D’ailleurs à la fin de la pièce, alors qu’il a perdu tous ces êtres chers il s’en retrouvent à sa tâche. Antigone pourrait choisir le même chemin, elle a un fiancé qu’elle va épouser et pourrais devenir une mère aimante et sans histoires. Elle choisi pourtant ses convictions, ses valeurs quoi qu’il lui en coûte. Elle est libre et vivante même si elle doit mourir.
    Sans aller jusqu’au sacrifice, je pense qu’il est bon de regarder autour de soi, ouvrir son regard et de se battre pour des choses justes. Il ne faut pas avoir peur de sortir de son quotidien.

    1. Chère Valérie, merci mille fois pour ce message 🙂 Je suis ravie qu’Antigone vous ai touchée. Le livre #2 du BookClub est Jonathan Livingstone le Goéland, un autre ouvrage hautement recommandable. N’hésitez pas aussi à me faire votre retour ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.