Les Leçons du Gratin

Comment être sûr d’avoir trouvé le bon associé ? | #Leçon22

Aujourd’hui je suis avec Manon. Manon est en phase de lancer un projet dans le secteur de la pâtisserie qui la passionne.
Vous pourrez la retrouver sur IG à @ingenieusepatisserie
Voici sa question : « Hello Pauline, je suis en phase de création d’entreprise et je discute avec un ami pour  m’associer mais j’ai des doutes. Comment être sûr d’avoir trouvé le bon associé ? »
La première chose que je peux dire c’est que trouver un associé, une personne avec qui vous allez faire équipe (ou plusieurs d’ailleurs) est probablement l’une des choses les plus difficiles qui soit.
Sans vouloir te mettre la pression Manon : les écueils sont innombrables et les enjeux très importants. Tu as donc bien raison de te poser la question, surtout si tu as des doutes.
Je n’ai bien sûr pas la vérité révélée, d’autant que ces sujets sont souvent complexes mais mon conseil principal est le suivant :
avant de signer quoi que ce soit, de se taper dans la main en se disant « ça y est, on est associés » (même si la tentation est forte quand on s’entend bien avec quelqu’un et qu’on se sent seul) : testez votre capacité à travailler ensemble.
Fixe-toi 3 mois. Parles-en à ton futur associé. Déterminez un plan d’action de ce que vous avez à faire pour développer votre projet et allez-y.
Si tu te rends compte que la répartition des tâches ne vient pas de manière fluide, que par exemple, vous voulez tous les deux faire les mêmes choses, ou qu’il y a des enjeux d’ego entre vous, je te le dis tout de suite : vous n’êtes pas faits pour vous associés.
C’est dur mais c’est comme ça. Et crois-moi mieux vaut s’en rendre compte maintenant quand ta boîte n’est même pas encore immatriculée que dans 3 ans quand vous aurez beaucoup plus d’enjeux à départager en cas de désaccord.
Le rôle d’un entrepreneur est souvent de savoir prendre des décision difficiles. C’est ça le leadership.
Et bien savoir si cette personne est ton associé et décider si vous devez travaillez ensemble est probablement la première d’une longue série de décisions qui feront ou non le succès de ton projet.

(2 commentaires)

  1. j’entends depuis 2 ans : » ton projet est top, il est détaillé, tu as une expertise, ton étude de marché valide l’idée. c’est top mais mais mais tu es seule » et je dis : « non » j’ai des fournisseurs qui croient au projet, ils sont en mode recherche et développement gratuitement, ils m’ont ouvert leurs carnets d’adresse. « les salariés seront actionnaires » « Oui mais tu es seule ». je dis « si toutes les sociétés doivent être dirigées par 2 têtes, on va éliminer de l’entreprise en France ». Je dis « acheter CV de paille ? mettre ma fille jolie étudiante ? pas mon style. Je tente seule la demande pour obtenir un investissement de 800 000 € et je me plante seule. C’était le mois d’octobre. compliqué. Depuis, je débute une collaboration avec 2 futurs associés de mon écosystème. Merci au gratin pour la grâce de son stylo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.