Articles

Pourquoi le marketing est avant tout une question d’efficacité plutôt que d’intelligence ? | Pauline Laigneau

Ça y est, vous avez peaufiné votre produit ou encore votre service ! Après des heures de brainstorming, de travail et d’ajustements le voici : parfait, prêt  à être adopté par vos clients.

Oui mais c’est là que le périple commence !

On a beau avoir un super produit, un super service, on se rend compte qu’il faut encore réussir à le vendre. Pour cela il faut déjà se démarquer, séduire le client et dans les meilleurs cas le fidéliser.

C’est là que le marketing entre en jeu.

Et c’est souvent à ce moment qu’on se rend compte de l’importance de savoir vendre et on se dit que si on avait fait HEC, on saurait sûrement comment s’y prendre parfaitement !

Un peu perdus, on cherche des conseils pratiques partout.

Et ce n’est pas ce qui manque sur le net et dans les librairies ! Dans cet article, je vais revenir à l’essentiel afin de vous donner les astuces marketing que j’ai testées et approuvées personnellement. 

Sans chichi, ni blabla, j’aimerais vous aider afin de ne plus jamais dire « moi je ne sais pas vendre ».

Dans la brume des concepts marketing

Pour ceux qui fantasment sur HEC et qui y voient la solution à tous leurs problèmes marketing, laissez-moi vous détromper. J’y étais et j’y ai appris certes plein de concepts marketing intéressants comme « Les quatre P », la pyramide de Maslow ou encore l’analyse SWOT.

Mais pour être tout à fait honnête, ce n’est pas ce que j’utilise au quotidien en tant que marketeuse chez Gemmyo et le Gratin.

Je n’aborderai pas ici la question de savoir si ces études ont été utiles 😉 Cela, je l’ai fait dans un autre post.

Vous vous demandez alors comment ai-je fait pour me former ?

Je vais partager ici avec vous trois leviers qui m’ont aidé à emmener mon marketing à un autre niveau.

S’entourer de mentors

Ce n’est pas la première fois que je parle de l’importance de s’entourer de mentors.

Que l’on soit au tout début de son aventure entrepreneuriale ou plus avancé, je pense qu’il est essentiel de s’entourer de personnes qui peuvent nous conseiller, qui ont testé et échoué maintes et maintes fois et qui acceptent de partager leurs meilleurs outils avec nous.

Côte marketing, François Rousseau avec qui j’ai fait un épisode sur le Gratin est un de mes meilleurs mentors. Et si je devais ne retenir qu’un seul de ses conseils, ce serait celui sur l’importance de bien comprendre son client, son persona.

Lorsqu’on entreprend on est souvent si obnubilé par son produit qu’on essaie de rendre le plus irréprochable possible. Mais on oublie que le produit n’est pas une fin en soi, et que c’est surtout du client que l’on doit s’occuper.

François m’a appris à quel point le marketing est une affaire de client.

Comprendre bien son client c’est quoi ? C’est savoir précisément quel produit il veut, à quel prix et comment il souhaite l’acheter.

C’est à peu près aussi simple que ça.

“T’es bien sympa Pauline” me direz-vous mais comment récolter toutes ces informations ?

Si vous me suivez sur Instagram, vous remarquerez mon amour pour les sondages. En effet, j’aime beaucoup connaître l’avis de mes (potentiels) clients. Je fais également des interviews clients régulièrement afin de cerner au mieux les attentes de ma clientèle. Pas 1 fois tous les 10 ans, plutôt 1 fois tous les 2 mois 😉

La plateforme de marque

Lorsque vous essayez de vendre, la première difficulté à laquelle on se confronte est celle de se faire remarquer par le grand public. 

Aujourd’hui on a le choix, beaucoup de choix et la concurrence est grande.

Si bien qu’un des grands défis lorsque l’on veut vendre un produit est de capter l’attention … et la garder.

Imaginez, vous êtes à un apéro dînatoire et on vous demande ce que vous faites dans la vie. Dans le cercle des présents, des potentiels clients pour qui vous pourriez apporter une solution grâce à votre business.

Plein d’enthousiasme, vous commencez à décrire votre produit. Sauf qu’au bout de 30 secondes vous avez perdu l’attention. Pire encore, vous vous êtes perdu vous-même dans vos explications.

Le problème ? Votre explication est trop longue et l’attention disponible des personnes trop courte.

La solution ? Trouver des mots simples, clairs et impactants afin d’expliquer en une phrase votre différenciation.

Plus simple à dire qu’à faire. C’est pour cela que la plateforme de marque est un outil marketing génial qui va vous aider à définir la mission de votre activité, le descriptif de celle-ci, votre différenciation.

Lorsque j’ai découvert cet outil, il a drastiquement changé ma manière de faire du marketing. J’ai alors voulu le partager au grand public car je me suis rendue compte qu’il était très peu connu par les entrepreneurs.

J’ai ainsi créé une formation GROWTH sur la plateforme de marque dans laquelle je vous prends virtuellement par la main afin de vous aider à dessiner les contours de votre plateforme de marque.

Se mettre à jour régulièrement

Le marketing est un secteur complexe qui évolue rapidement. Ce qui était vrai en marketing il y a dix ans n’est plus toujours d’actualité aujourd’hui.

L’explication de cette évolution fulgurante est simple : le marketing évolue au fil du marché (dans le mot marketing on retrouve bien le radical market, marché en anglais).

Il est donc vital de continuer de se former, de rester curieux et d’avoir une véritable soif de se renouveler dans ce domaine.

Même avec une expérience de 10 ans chez Gemmyo et 3 ans avec le Gratin, je continue à me former à travers des livres. Cependant, je pense que des canaux comme les vidéos et podcasts peuvent être également très formateurs.

Je vous livre ici mes quatre livres marketing de chevet :

  • Le fabuleux « This is Marketing » du très célèbre Seth Godin
  • « Le 22 lois du marketing: si vous les transgressez, c’est à vos risques et périls » de Jack Trout
  • « Influence & Manipulation » de Robert Cialdini
  • « Contagious » de Jonah Berger

Faire appel à son bon sens

Enfin, l’outil le plus important dans le marketing selon moi est (roulement de tambour) … le bon sens !

Rien de tel pour se mettre à la place du client et attirer son attention.

Vous voulez faire une publicité dans le métro ?

Observez d’abord par vous-même, que faites-vous dans le métro ? Vous êtes probablement scotché à votre portable et pas vraiment intéressé par les grandes affiches publicitaires.

Il faut donc arriver à d’abord attirer l’attention, à être remarquable (au sens d’être remarqué) pour faire passer votre message.

Pour cela, vous allez faire appel à des couleurs vives, une émotion forte, de la surprise, un choc … tout est permis !

L’objectif du marketing n’est pas d’être intelligent mais d’être efficace. 

Et pour cela, il doit toucher le cœur des clients.

Ainsi, si vous voulez faire du bon marketing faites appel à votre bon sens et votre empathie afin de comprendre ce que vos clients désirent.

Le marketing est un sujet qui n’a pas fini de me passionner. Et parce que je sais combien il est essentiel pour chaque entrepreneur de savoir vendre, cette semaine j’ai décidé de me consacrer au sujet. Suivez-moi sur YouTube et Instagram ainsi que sur le blog du Gratin, pour plus d’astuces et de conseils marketing.

Et vous, quelle est votre plus grande leçon marketing tirée de votre expérience ?

A bientôt,

Pauline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Besoin d’un break ? »

La News du Gratin

Mes dernières trouvailles,
à lire en 5 mn top chrono !

E-mail :